Des basketteurs américains boycottent les rencontres de la NBA pour dénoncer le racisme

Les sportifs américains se mobilisent contre le racisme. 4 jours après qu'un homme noir se soit fait tirer dans le dos par des policiers dans le Wisconsin, les stars de la NBA ont choisi de boycotter une rencontre. Un acte inédit qui traduit la colère et la tension liées à ce sujet.

france 2

Des équipes de basket, vêtues du tee-shirt "Black lives matter", ont expliqué leur décision de boycotter les matchs. "On attend de nous de jouer au haut-niveau, de donner le maximum, et de répondre de nos performances. Nous respectons ces exigences, et en ce moment nous exigeons la même chose de la part des politiques et des forces de l'ordre. On demande justice pour Jacob Blake, et que les policiers soient tenus pour responsables", a indiqué George Hill, le joueur des Milwaukee Bucks. Un boycott sans précédent.

D'autres sports concernés ?

Certaines équipes ont même voté l'abandon de la saison de NBA, le championnat américain. En Floride, l'équipe féminine des Washington Mystics a choisi de poser symboliquement avec un genou à terre, tout en affichant le nom de Jacob Blake, l'homme sur lequel un policier a tiré à sept reprises. "On est des sportives, mais pas seulement. [...] C'est une question de décence, de vies humaines. On choisit l'humain plutôt que les matchs", a expliqué la basketteuse Ariel Atkins. Le mouvement semble déjà s'étendre à d'autres sports. Des matchs de football et de baseball ont été reportés. La tenniswoman Naomi Osaka a également annoncé qu'elle boycottait la demi-finale du tournoi de Cincinnati. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des joueurs de NBA s\'agenouillent pour rendre hommage au mouvement Black lives matter à Lake Buena Vista, en Floride, le 13 août 2020.
Des joueurs de NBA s'agenouillent pour rendre hommage au mouvement Black lives matter à Lake Buena Vista, en Floride, le 13 août 2020. (GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)