Cet article date de plus d'un an.

Violences à Argenteuil : deux versions de l’accident s’opposent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Violences à Argenteuil : deux versions de l’accident s’opposent
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Argenteuil (Val-d'Oise), dans la nuit de samedi 16 à dimanche 17 mai, un jeune homme de 18 ans est mort après un accident de moto à proximité d'une voiture de police. Le drame a créé de nombreuses tensions.

Abris bus détruits, véhicules incendiés, la soirée a été tendue, dimanche 17 mai, dans un quartier d’Argenteuil (Val-d’Oise). Plusieurs dizaines individus ont fait face aux policiers, une personne a été interpellée mais pas de blessé. Nombreuses, les forces de l’ordre ont quadrillé le quartier toute la nuit.

"On veut juste que la vérité soit dite"

La cause de ces tensions : un accident mortel survenu dimanche 17 mai vers 2h du matin. Un homme de 18 ans, Sabri, s’est tué en motocross dans une rue d'un quartier pavillonnaire. Une enquête est ouverte et une autopsie a été demandée car deux versions de cet accident s'opposent : celle de certains habitants et celle des forces de l’ordre. “Sabri, il n’a pas tapé un poteau. Il n’est pas mort comme ça. Il y a quelque chose derrière tout ça… Il y avait une voiture de police. Nous, on veut juste que la vérité soit dite, c’est tout", déplore Mourad Sahila, un habitant d’Argenteuil. Les policiers, de leur côté, affirment n’avoir aucune responsabilité dans ce drame. En attendant les résultats de l’enquête, une marche blanche en souvenir de Sabri est prévue mercredi 20 mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.