Var : un membre du GIGN tué lors d'une opération

C'est un homme retranché chez lui et âgé de 80 ans qui lui a tiré dessus ce samedi 21 mai.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ce samedi 21 mai au matin, un homme de 80 ans tire et blesse sa femme à Gassin (Var). Elle parvient à s'enfuir et alerte les gendarmes. Le GIGN est en phase d'approche quand ils sont surpris par le forcené, dissimulé dans la végétation. "Ils étaient à 400m de la maison donc en phase de progression", raconte Yvan Auriel, procureur de la République à Draguignan. Alain Nicolas est atteint à la gorge. Âgé de 37 ans et père de deux enfants, il travaillait à l'antenne du GIGN d'Orange.

Le forcené décède à l'hôpital

Le forcené est finalement évacué dans un hôpital de Nice (Alpes-Maritimes) : il s'est tiré une cartouche de chevrotine dans la mâchoire. Il décèdera dans l'après-midi. Des voisins ont confié que c'était un homme colérique et que le différend conjugal durait depuis des années. Une cérémonie en hommage au gendarme assassiné est prévue en présence du ministre de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
La maison dans laquelle un forcené s\'est retranché, après avoir tiré sur son épouse puis sur des gendarmes du GIGN en tuant un, le 21 mai 2016 à Gassin (Var).
La maison dans laquelle un forcené s'est retranché, après avoir tiré sur son épouse puis sur des gendarmes du GIGN en tuant un, le 21 mai 2016 à Gassin (Var). (JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)