Cet article date de plus de quatre ans.

Sécurité : les policiers utilisent de plus en plus leurs armes

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

En plateau, la journaliste de France 2 Anne-Charlotte Hinet, fait le point sur le bilan annuel de l'IGPN.

Le bilan annuel de l'IGPN, "la police des polices", a été dévoilé mercredi 27 juin. Premier constat : les policiers utilisent de plus en plus leurs armes. "Par rapport à 2016, la hausse est très nette et cela vaut pour toutes les catégories d'armes", souligne la journaliste de France 2 Anne-Charlotte Hinet. +20% pour le taser, +46% pour le flash-ball et +54% pour le pistolet.

Deux raisons

Les raisons de cette forte hausse ? Selon l'IGPN, il y a plus de chauffards. "Un tir sur trois de pistolet visait des véhicules en fuite", précise la journaliste en plateau. À noter que le refus d'obtempérer est en forte hausse, +10%. L'autre raison est la modification de la loi. "Les policiers sont désormais habilités à utiliser leur arme et à tirer quand une voiture leur fonce dessus sur un barrage", précise Anne-Charlotte Hinet. Enfin, 100 personnes ont été blessées par l'arme d'un policier en 2017, et 14 en sont mortes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.