Savoie : un homme meurt d'une crise cardiaque après avoir été expulsé de son logement

Mercredi 3 juillet, à Chambéry, en Savoie, un homme est décédé d'une crise cardiaque après s'être opposé à l'expulsion de son logement avec sa famille. C'est la troisième fois que les forces de l'ordre intervenaient pour tenter de les déloger.

FRANCE 3

Sur les images tournées par un voisin, un homme de 52 ans est menotté et trainé par les policiers. Il vient de s'opposer aux forces de l'ordre qui voulaient l'expulser de son logement. Il y vivait avec sa famille depuis un an, mais ne payait pas ses loyers. Quand les policiers viennent le déloger mercredi 3 juillet, il se rebelle et les insulte. Les fonctionnaires de police tentent de le maitriser quand, au pied des escaliers, le père de famille s'effondre.

La police savait-elle qu’il était cardiaque ?

"La personne a fait un premier malaise, la police n'est pas intervenue directement. Ils ont préféré simplement le maintenir au sol en attendant que les pompiers arrivent sur place pour qu'ils puissent le prendre en charge. Les pompiers n'arrivant pas, ils ont décidé de le soulever, de l'emmener jusqu'à la voiture", témoigne un voisin. À l'extérieur, à l'arrivée des secours, l'homme est en arrêt cardio-respiratoire. Il décède peu après. Plusieurs voisins affirment que les policiers savaient qu'il était cardiaque.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'immeuble où habitait l\'homme mort d\'une crise cardiaque lors d\'une expulsion mercredi 3 juillet, à Chambéry. 
L'immeuble où habitait l'homme mort d'une crise cardiaque lors d'une expulsion mercredi 3 juillet, à Chambéry.  (FRANCE 3)