Sarcelles : coup de folie meurtrier d'un policier

Samedi 18 novembre à Sarcelles (Val-d'Oise), un policier de 31 ans a tué trois personnes avec son arme de service avant de se suicider. Une rupture amoureuse serait à l'origine de ce déchaînement meurtrier.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un petit quartier pavillonnaire de Sarcelles (Val-d'Oise) a basculé dans l'horreur samedi soir. Un policier, son arme de service sur lui, se dispute avec son ex-compagne sur un carrefour. Un habitant passe à ce moment-là et tente de protéger la femme des coups du policier. Celui-ci a tué l'homme, ainsi qu’un autre témoin.

Un fonctionnaire bien noté

Après avoir tiré sur son ex-compagne, la blessant grièvement au visage, il se rend au domicile de ses beaux-parents. Il tue le père de famille, blesse la mère au thorax et la sœur de son ex-petite amie à la cuisse avant de retourner l'arme contre lui. Dans le quartier ce dimanche matin, François Pupponi, député PS et ancien maire de Sarcelles, parlait d'un drame imprévisible. Le policier de 31 ans était en poste à Paris. Bien noté par sa hiérarchie, il n'aurait jamais fait part de difficultés personnelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un conflit familial pourrait être à l\'origine du drame qui s\'est déroulé peu avant 21h samedi à Sarcelles, où un policier de 31 ans a tué trois personnes, dont son beau-père, avant de se suicider. Ci-contre une patrouille en intervention de nuit, à Nancy (Illustration)
Un conflit familial pourrait être à l'origine du drame qui s'est déroulé peu avant 21h samedi à Sarcelles, où un policier de 31 ans a tué trois personnes, dont son beau-père, avant de se suicider. Ci-contre une patrouille en intervention de nuit, à Nancy (Illustration) (MAXPPP)