Saint-Ouen : l'IGPN saisie après une interpellation violente

La police des polices a été saisie après une violence interpellation à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

France 3

Depuis vendredi 9 août, une vidéo amateur fait le tour du web. On y voit une lutte entre un policier et un homme suspecté de trafic de drogue. Le policier prend le dessus et interpelle le suspect, aidé par des collègues. Mais alors que l'homme semble être maîtrisé, il lui assène un dernier coup de pied. La scène s'est déroulée dans la cité Émile-Cordon, un quartier sensible de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Une enquête est ouverte

L'intervention est justifiée selon un syndicaliste de la police. "L'interpellation s'est faite dans les règles. Cela aurait été beaucoup plus simple si l'individu s'était laissé faire. On n'en serait peut-être pas là aujourd'hui", explique Ludovic Bonnet, secrétaire départemental adjoint SGP Police 93. Le suspect, remis en liberté après une garde à vue, s'est vu prescrire trois jours d'interruption de travail et a décidé de porter plainte. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête, et l'Inspection générale de la Police Nationale saisie (IGPN). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Brigitte Jullien, directrice de l’IGPN, le 13 juin 2019 à Paris.
Brigitte Jullien, directrice de l’IGPN, le 13 juin 2019 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)