Montpellier : un policier du Raid blessé à la jambe lors d'une intervention

Une voiture a délibérément percuté l'agent, selon le syndicat Unité SGP Police.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Montpellier. (GOOGLE MAPS)

Un policier du Raid a été blessé à la jambe lundi 25 mai au matin lors d'une intervention dans le quartier des Cévennes à Montpellier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête, confirmant une information de France 3 Occitanie. Le policier a été percuté par une voiture, un acte qualifié de volontaire par le syndicat Unité SGP Police qui dénonce une "tentative d'homicide" et dénonce la "haine anti-flic" alimentée par Camélia Jordana

Vers 6h40, le Raid venait procéder à une interpellation ciblée dans un immeuble. Les forces de l'ordre ont été filmés par un groupe de personnes, à qui il a été demandé d'arrêter de filmer. Ce groupe est monté dans une voiture, et a percuté l'un des policiers du Raid. Trois personnes ont été interpellées. D'après Unité SGP Police Hérault, le policier souffre d'une double fracture tibia-péroné. Sa jambe "a été écrasée entre son propre véhicule et celui de ces agresseurs qui avaient volontairement foncés en sa direction (…) Plus rien n’arrête cette violence gratuite".

"Plus rien n’arrête cette violence gratuite"

Dans son communiqué, le syndicat réclame "qu’une réponse pénale ferme soit apportée à ce qui relève d’une tentative d’homicide". "Le climat anti-flic est grandissant et ça nous inquiète au plus haut point", déclare le délégué départemental d'Unité-SGP police à France Bleu Hérault. Yann Bastière fait le lien avec les déclarations polémiques d'une chanteuse sur le plateau télévisé d'On n'est pas couché ce week-end. Il dénonce "les propos indignes d’une Camélia Jordana, en mal de reconnaissance et en recherche de bad buzz pour exister dans un talk-show du samedi soir, qui viennent gratuitement alimenter cette haine anti-flic".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.