Meurtre d’un policier à Avignon : la maire Cécile Helle, "extrêmement choquée" fait part de sa "grande tristesse"

"On voit bien qu'il y a un pas qui est franchi avec un irrespect des forces de l'ordre et de la sécurité", a réagi la maire de la ville.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers sécurisent le site où un officier a été tué lors d'une opération anti-drogue à Avignon, le 5 mai 2021. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

"Je suis extrêmement choquée comme beaucoup d'Avignonnaises et d'Avignonnais", a déclaré mercredi 5 mai la maire d'Avignon Cécile Helle (PS), après le meurtre d'un policier à Avignon (Vaucluse) lors d'une opération anti-drogues, qui a évoqué une "grande tristesse".

Le centre ville d'Avignon, où a eu lieu le meurtre du policier, est "un endroit qui ne fait heureusement pas l'objet d'actes de violence comme celui qu'on a connu ce soir", a ajouté la maire, qui évoque cependant "quelques points de deal et effectivement, celui sur lequel est intervenu le policier national ce soir est un point de deal récurrent."

"Ce qui est profondément choquant dans ce qui s'est passé ce soir, c'est que la personne a tiré sur le policier comme ça. On voit bien qu'il y a un pas qui est franchi avec un irrespect des forces de l'ordre et de la sécurité."

Cécile Helle, maire d'Avignon

à franceinfo

Enfin, la maire a appelé à "renforcer encore la présence de la police sur le terrain au plus près des habitants, parce que c'est ce que me demandent les Avignonnais et Avignonnais, quels que soient les quartiers dans lesquels ils habitent."

"Il y a des images de vidéosurveillance qui ont été récupérées", a-t-elle terminé, ce qui va aider les policiers dans leurs investigations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.