Cet article date de plus de cinq ans.

Fronde des policiers : le mouvement s'étend

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Fronde des policiers : le mouvement s'étend
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les policiers ont manifesté pour la troisième nuit consécutive. La colère a résonné dans les rues de Paris mercredi soir, mais aussi dans plusieurs villes de France.

La colère des policiers ne s'apaise pas. Leur cri d'alarme résonne depuis trois jours, désormais dans plusieurs villes de France. Les forces de l'ordre sont exaspérées d'être prises pour cible et de ne pas être entendues par leur hiérarchie. Une fronde qui s'étend dans toute la France comme à Toulouse (Haute-Garonne) ou sur le Vieux-Port de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Marche de la colère prévue le 26 octobre

Les fonctionnaires de la sécurité publique souffrent depuis des mois des manques de moyens, désormais concentrés sur la lutte contre le terrorisme. De son côté, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve rappelle qu'un plan d'investissement et de recrutement est en cours. "Nous avons créé près de 6500 emplois et il en reste 2500 à créer en 2017". À partir de lundi, les commissariats sont invités à faire remonter les doléances des policiers, mais le mouvement devrait encore durer. À l'appel d'un syndicat, une marche de la colère est prévue mercredi 26 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.