Boulangerie : des braqueurs ciblent les monnayeurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Depuis le début de l’année, de nombreuses boulangeries ont été la cible de cambriolages. Les malfaiteurs dérobent les monnayeurs, des automates dans lesquels les clients insèrent la monnaie. Enquête sur ce nouveau phénomène. -
Boulangerie : des braqueurs ciblent les monnayeurs Depuis le début de l’année, de nombreuses boulangeries ont été la cible de cambriolages. Les malfaiteurs dérobent les monnayeurs, des automates dans lesquels les clients insèrent la monnaie. Enquête sur ce nouveau phénomène. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - O. Martin, T. Simonet, D. Brignand, R. Chapelard
France Télévisions
France 2
Depuis le début de l’année, de nombreuses boulangeries ont été la cible de cambriolages. Les malfaiteurs dérobent les monnayeurs, des automates dans lesquels les clients insèrent la monnaie. Enquête sur ce nouveau phénomène.

Ce sont des malfaiteurs qui agissent en quelques minutes à peine. Ils ciblent de petits commerces, souvent des boulangeries. Ce ne sont plus les tiroirs-caisses qu’ils visent en priorité, mais des monnayeurs, des automates dans lesquels les clients insèrent la monnaie. Chez un boulanger des Alpes-Maritimes, les voleurs se sont introduits en pleine nuit pour voler le monnayeur qui contenait peu d’espèces, quelques centaines d’euros. Depuis le début de l’année, les vols de ce type se multiplient. Certaines régions sont plus touchées que d’autres.

Une étude commandée

L’augmentation est de 35% dans le Grand-Est. Les équipes de malfaiteurs sont aguerries et agissent la nuit, selon un rapport de police qui alerte sur ce nouveau phénomène. "Au regard de la rapidité d'exécution, ils semblent disposer d'une parfaite connaissance de la physionomie et des vulnérabilités des machines, et avoir préalablement repéré les lieux", est-il notamment écrit. Une étude a été lancée pour évaluer d’éventuelles failles de sécurité. Les monnayeurs pourraient être renforcés par un dispositif de maculation avec de l’encre qui tacherait les billets dérobés.

Parmi nos sources

Boulangerie les délices de Theoule

Boulangerie Mariette  (Les Martres de Veyre Puy de Dôme)

Service d’information, de renseignement et d’Analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.