Policiers attaqués à Viry-Châtillon : six nouvelles interpellations

Au total, huit jeunes de 17 à 19 ans ont été mis en examen dans cette affaire qui avait provoqué une grogne chez les policiers. 

Des policiers protestent à Paris, le 24 novembre 2016, pour soutenir leurs collègues attaqués à Viry-Châtillon (Essonne). 
Des policiers protestent à Paris, le 24 novembre 2016, pour soutenir leurs collègues attaqués à Viry-Châtillon (Essonne).  (MAXPPP)

Six nouvelles personnes, deux mineurs et quatre majeurs tous originaires du quartier populaire de la Grande Borne et de Juvisy, ont été interpellées dans l'enquête sur la "tentative d'assassinat" de quatre policiers à Viry-Châtillon (Essonne) en octobre, a appris franceinfo de source policière, lundi 6 février. Huit jeunes âgés de 17 à 19 ans ont déjà été mis en examen dans cette affaire, où quatre fonctionnaires de police avaient été agressés dans leurs deux véhicules par une quinzaine de personnes. Deux d'entre eux avaient été gravement brûlés. 

Huit personnes mises en examen

Cette opération de police a été menée dans le cadre de l'affaire des policiers agressés au cocktail molotov dans ce quartier. Par ailleurs, franceinfo a appris que deux autres interpellations ont eu lieu la semaine dernière dans ce dossier. Ces deux personnes ont été incarcérées.

Le 20 janvier dernier, sept autres personnes ont été mises en examen pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique, commise en bande organisée", après un coup de filet qui a abouti à l'arrestation de onze suspects. Quatre ont été relâchés. En tout, huit personnes sont pour l'instant mises en examen dans cette affaire, et une personne a été placée sous le statut de témoin assisté.