VIDEO. Drame de Dijon : "il ne s'agit pas d'un acte terroriste"

Au lendemain du drame qui a secoué la ville de Dijon, la procureure affirme qu'il ne s'agit pas d'un acte terroriste. France 3 revient sur cette affaire.

FRANCE 3
Lundi 22 décembre, du sable recouvre les taches de sang, derniers vestiges du drame qui s'est déroulé la veille à Dijon (Côte-d'Or). En plein centre-ville, un chauffard a foncé délibérément sur les piétons, faisant treize blessés. Choqués, les Dijonnais évoquent "une scène d'apocalypse". Deux victimes souffrent d'un traumatisme crânien, mais leur  pronostic vital n'est pas engagé.

15 minutes de terreur

La scène s'est déroulée très rapidement. Les quatre premières personnes sont fauchées par la Clio noire vers 19h50. C'est à 20h05 que le chauffard est interpellé. "Ce qu'il faut retenir de cette dramatique affaire, c'est qu'elle est l’œuvre d'un déséquilibré, et il ne s'agit absolument pas d'un acte terroriste", affirme la procureure de Dijon Marie-Christine Tarrare. Le parquet de Dijon a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat.
Le JT
Les autres sujets du JT
Onze personnes ont été blessées à Dijon (Côte-d\'Or), dont deux grièvement, dimanche 21 décembre. 
Onze personnes ont été blessées à Dijon (Côte-d'Or), dont deux grièvement, dimanche 21 décembre.  (ARNAUD FINISTRE / AFP)