Paris : un homme écroué après des soupçons d'agression sexuelle sur cinq adolescentes dans le métro

L'homme agissait toujours au même endroit, entre la gare du Nord et la station République, aux heures de pointe.

Une rame du métro parisien.
Une rame du métro parisien. (JACK GUEZ / AFP)

Un homme âgé de 30 ans, soupçonné d'avoir agressé sexuellement cinq adolescentes dans le métro parisien ces sept derniers mois, a été écroué vendredi 18 janvier en attendant son procès le 11 février prochain, selon les informations de France Inter samedi 19 janvier.

L'individu agissait toujours au même endroit, entre la gare du Nord et la station République, et toujours à la même heure, entre 8h30 et 8h45. Selon les informations de France Inter, les images de vidéosurveillance montrent le suspect choisir ses victimes sur le quai, généralement des adolescentes de 12 à 14 ans, avant d'embarquer avec elles. L'homme profitait alors des heures de pointe pour se coller à elles et procéder à des attouchements.

Une victime course l'agresseur 

C'est grâce à une adolescente de 14 ans que les enquêteurs ont pu identifier ce "serial frotteur". Mi-décembre, cette collégienne est agressée sur la ligne 5 du métro et décide de courser son agresseur avant de déposer une plainte très détaillée. Les enquêteurs font alors rapidement le lien avec quatre autres plaintes d'adolescentes.

Le suspect repasse à l'acte en début de semaine et agresse de nouveau une jeune fille de 14 ans. Il prend la fuite mais réapparaît mardi matin. Il est alors interpellé par les policiers. En garde à vue, l'homme explique qu'il a des pulsions sexuelles depuis plus de six mois et qu'il ne parvient pas à les contrôler.

Son procès, qui devait avoir lieu vendredi 18 janvier en comparution immédiate, a été renvoyé au 11 février prochain. Le suspect a été écroué.