Paris : ce que l'on sait de la mort d'un adolescent dans une rixe entre bandes

Une bagarre entre bandes rivales a dégénéré samedi 13 janvier en plein Paris. 

Des fleurs ont été déposées près du lieu de la rixe, rue de la Roquette à Paris, dimanche 14 janvier.
Des fleurs ont été déposées près du lieu de la rixe, rue de la Roquette à Paris, dimanche 14 janvier. (MAXPPP)

Il s'est effondré dans une des rues les plus fréquentées de la capitale. Un adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé en début de soirée, samedi 13 janvier, rue de la Roquette, dans le 11e arrondissement de Paris, lors d'une rixe entre bandes. Franceinfo rassemble ce que l'on sait de ce drame. 

Que s'est-il passé ? 

Selon Le Parisien, une première bagarre entre deux bandes rivales a éclaté vers 17h30 place Léon Blum, "sur fond de rivalité amoureuse". Un premier adolescent avec en possession d'un couteau a alors été interpellé. L'altercation a ensuite repris à l’occasion du tournage d’un clip de rap dans la rue Mercœur, parallèle à la rue de la Roquette, entre 19h30 et 20 heures. Un secteur réputé pour ses nombreux bars et restaurants et très fréquentée à cette heure un samedi soir.

Sur les coups de 19h30, il y a eu des dizaines de jeunes qui ont déferlé dans la rue. Deux groupes bien distincts se sont formés. Il y a eu des cris et une bagarre a éclaté.Cédric, un témoinà BFMTV

"De loin, on a vu un petit gamin de 14-15 ans qui était par terre. Un monsieur a pris les choses en main et a essayé de lui faire un massage cardiaque", explique un témoin à BFMTV. La bagarre a duré 2-3 minutes, selon un autre témoin. 

"Les jeunes du quartier sont sous le choc, ils étaient en train de pleurer tout à l'heure", a témoigné la responsable d'un bar situé en face des lieux de l'homicide et qui a souhaité gardé l'anonymat. 

Qui est la victime ? 

L'adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé. Il a succombé peu après 21h après avoir été transportée à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il a été touché d’un coup de couteau dans le dos, au flanc gauche. Un deuxième ado, cousin de la victime, a été plus légèrement blessé, d’un coup de bouteille sur la tête.

Qui sont les agresseurs présumés ? 

Au total, la police a procédé à cinq interpellations samedi et dimanche, selon Le Parisien. Cinq étaient encore en garde à vue dans la soirée de dimanche soir. certains d'entre eux sont déjà connus pour vols et violences. Les policiers cherchaient à vérifier leur degré d'implication dans cette rixe. Elle impliquait une trentaine de personnes, dont une bande venant du quartier Riquet dans le XIXe arrondissement et l’autre du XIe, toujours selon le Parisien.

Est-ce une première ? 

Le 22 septembre dernier, déjà, un jeune homme de 18 ans avait déjà trouvé la mort au cours d'une rixe entre bandes du nord de Paris. Il avait alors été abattu d'une balle dans l'abdomen dans le 19e arrondissement.

A la préfecture de police de Paris, une cellule de suivi du plan bandes (CSPB) observe minutieusement ce phénomène des bandes depuis 2009, jusqu'à en faire une cartographie. "En 2016, nous avons identifié 126 membres présumés de bandes dans Paris et sa petite couronne et l'agglomération compte une quarantaine de bandes violentes", avait affirmé le capitaine Vanessa Villard, adjointe au chef de groupe du CSPB à l'AFP en février 2017. Selon la police, les arrondissements parisiens les plus concernés sont le 18e, le 19e, le 20e, le 12e mais aussi le 13e, le 14e et le 17e.