Orages dans l'Hérault : trains et écoliers bloqués, campeurs évacués

Météo France vient de rehausser le niveau de vigilance du département de l'Hérault. D'orange il est passé à rouge en raison de fortes intempéries. Pas de dégats, mais les transports sont très perturbés notamment à Montpellier. Le Gard, la Lozère, l'Aveyron, l'Aude et les Pyrénées-Orientales sont placées en vigilance orange.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Lundi matin, Météo France avait placé les départements de l'Hérault et l'Aude en vigilance orange. Mais peu après 15h, le voyant est passé au rouge. De fortes pluies tombent sur l'Hérault depuis le début de journée. Elles ont d'abord touché l'Ouest du département et le secteur de Béziers avant d'atteindre Montpellier en début d'après-midi avec des conséquences significatives. Dans la ville-préfecture, le Lez est sorti de son lit inondant une partie du quartier de la Pompignane et plusieurs routes et rond-points sont sous les eaux. La route entre l'agglomération montpelliéraine et l'aéroport au sud de la ville est coupée. 

Une bonne partie de l'après-midi, à Montpellier, les tramways sont restés à l'arrêt. 80 % des bus sont rentrés au dépôt dans la ville-préfecture de l'Hérault.  A Plaissan, Béatrice Négier, la maire de la commune évoque des "dégats immenses ". Dans ce village de l'Ouest de Montpellier déjà reconnu en état de catastrophe naturelle il y a 10 jours après le précédent épisode pluvieux sur le département qui a coûté la vie à personnes à Lamalou-les-Bains, l'école a du être évacuée. 

"Les dégats sont immenses" Béatrice Négrier, maire de Plaissan dans l'Hérault
--'--
--'--

En fin d'après-midi, 3500 personnes étaient privées de courant, pour la plupart à Montpellier rapporte France Bleu Hérault.

Au total, 150 gendarmes et 300 pompiers sont mobilisés dans le département explique le préfet de l'Hérault, Pierre de Bousquet. Une trentaine d'axes sont coupés. "Ce que l’on craint c’est une réactivation de la pluie dans les heures qui viennent, ce qui amènerait des nappes d’eau supplémentaires. C’est cela qui justifie, par précautions, que nous soyons passés en vigilance rouge" précise le représentant de l'Etat dans le département. 

 

A 17h30, 32 axes routiers étaient fermés dont les accès à l’aéroport de Montpellier-Fréjorgues et 70 routes départementales étaient fermées. Côté SNCF, plusieurs centaines de passagers sont bloqués dans des trains sur l'axe Nîmes-Perpignan. 

 

La préfecture de l'Hérault recommande à la population de rester chez elle et a retardé le ramassage scolaire de deux heures. Par ailleurs, les parents sont invités à ne pas aller chercher leurs enfants à l'école le temps que la situation s'améliore. "Les pluies devraient s'arrêter vers 20h" annonce la préfecture. 

 

"Ce qu'on craint c'est une réactivation de la pluie dans les heures à venir" Le préfet de l'Hérault
--'--
--'--

A l'aéroport de Montpellier, les décollages sont également perturbés. 

 

En début de soirée, les secours ont procédé à des évacuations. 

 

Pour le grand public, la préfecture de l'Hérault a mis en place un numéro d'information  : 0 811 000 634.  Deux gymnases ont été ouverts dans la ville pour accueillir les automobilistes bloqués sur les routes à la sortie de la ville et notamment dans le secteur du Zénith et de la zone commerciale Odysseum. 

 

Outre l'Hérault, les départements de l'Aude, dees Pyrénées-Orientales et du Gard, sont maintenus en vigilance orange. 

 

(Météo France a placé l'Hérault en vigilance rouge, le Gard, la Lozère, l'Aveyron l'Aude et les Pyrénées-Atlantiques en orange ©Idé)