Cet article date de plus de sept ans.

Onze personnes d'une famille niçoise seraient parties faire le djihad en Syrie

Le parquet anti-terroriste a confirmé mercredi l'ouverture d'une enquête préliminaire sur une famille de 11 personnes originaire de Nice qui est soupçonnée d'être partie faire le djihad en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Près de Kobané où se battent les djihadistes de Daech © REUTERS)

Une enquête préliminaire a été ouverte mardi par la section anti-terroriste de Paris, c'est un proche qui a prévenu la justice. Au total onze personnes de la même famille niçoise sont concernées : trois couples, un adulte isolé, et quatre enfants, dont un nourrisson, selon France Beu Azur.

 

L'un des grand-pères, catastrophé, témoigne dans le journal La Croix . Il a appris la nouvelle via Facebook dans un message : sa fille de 27 ans et son époux se félicitent d'avoir rejoint la Turquie avec leurs deux enfants, âgés de quatre et six ans. Leur destination finale : la Syrie, pour faire le djihad. Dans un autre message, le couple indique son arrivée sur le sol syrien.

A lire aussi ►►► Films, Internet, jeux vidéo : les nouvelles armes de recrutement du djihad

"On ne peut rien faire de plus sur un plan légal"

A Nice, c'est l'effondrement pour les autres membres de la famille. Le journal La Croix cite le grand-père : "Les autorités turques ont localisé Andrea et les enfants à Antyaka, à la frontière avec la Syrie, mais on m’affirme qu’on ne peut rien faire de plus sur un plan légal,  s’étrangle le grand-père, car on ne peut rien, juridiquement, à l’encontre d’une famille partie faire un voyage en Turquie…"

Selon Nice Mati n, la famille a été reçu mardi soir par Christian Estrosi, député-maire UMP de Nice. Il évalue le nombre de départ d'Azuréens pour le djihad à cent depuis le début de l'année, et demande davantage de fermeté de l'Etat. A la mairie de Nice une cellule d'écoute téléphonique est ouverte 24h sur 24 (04.97.13.56.00) pour recueillir tous les témoignages concernant ces départs pour le djihad.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.