Côte atlantique : les secouristes déjà en lutte contre les noyades

Publié Mis à jour
Côté atlantique : les secouristes déjà en lutte contre les noyades
France 2
Article rédigé par
N.Fleury, P.Wursthorn, N.Titonel - France 2
France Télévisions

Sur le littoral, ce sont les noyades qui inquiètent la sécurité civile. On compte trois morts en seulement quelques jours en Méditerranée et sur la côte Atlantique. Avec la vague de chaleur, il y a beaucoup de monde sur les plages. La préfecture de Gironde a souhaité renforcer ses équipes en ce week-end du 22 et 23 mai.

À peine l’appel au secours reçu, décollage immédiat pour les sauveteurs de la sécurité civile de Gironde. En quelques minutes, ils atteignent une plage du Cap Ferret (Gironde) où une touriste allemande a failli se noyer. Les médecins de l’hélicoptère l’examinent. La touriste allemande de 43 ans a été prise au piège par les courants. Une surfeuse a sauvé les trois personnes qui se noyaient. Les deux autres baigneurs sont saufs, mais la touriste est emmenée par l’hélicoptère au CHU de Bordeaux.

La baignade déconseillée

C’est la treizième intervention de l’hélicoptère en seulement six jours, du jamais-vu en cette période de l’année. Avec la forte houle, la baignade est risquée, et même déconseillée. Sur la plage de Lacanau (Gironde), les sauveteurs sont déjà présents tous les week-ends. Un jeune homme de 18 ans y est décédé la semaine dernière. Mais faire surveiller les plages hors saison a un coût : cela représente 300 000 euros supplémentaires sur le budget municipal. Sur la côte, la plupart des communes attendront mi-juin pour faire revenir des sauveteurs. D’ici là, les autorités appellent à la prudence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.