VIDEO. Le "Costa Concordia" passe au large de la Corse et suscite l'inquiétude

Des pêcheurs corses ont prévu de manifester pour dénoncer le risque de pollution que pourrait provoquer le convoi en cas d'avarie. Le paquebot doit passer au large de Bastia (Haute-Corse).

FRANCE 2

Le Costa Concordia, deux fois grand comme le Titanic, avance à 3km/h depuis son départ de l'île de Giglio (Italie), mercredi 23 juillet. Avant de rallier Gênes (Italie), le convoi va passer à 25 kilomètres des côtes corses, jeudi vers minuit. Cette proximité inquiète de nombreux habitants, qui redoutent une pollution.

Les pêcheurs corses vont manifester jeudi après-midi

Le voyage est en effet risqué. A bord se trouvent 160 tonnes d'huile et d'essence, 150 tonnes d'eau polluée, 12 de plus de matière toxique. Des pêcheurs corses et des plaisanciers ont prévu de manifester, jeudi après-midi, pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme un danger ambulant. "Lorsqu'on a questionné les autorités italiennes, on n'a pas eu de réponses suffisamment précises pour nous rassurer (...). Alors naturellement, le manque d'information crée l'inquiétude", estime Patrick Picot, président de l'Association des usagers du vieux port de Bastia.

En plus des quatorze bateaux qui escortent le Costa Concordia, la France va dépêcher un navire de lutte antipollution. Arrivée en Corse dans la matinée, la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, doit monter à bord pour surveiller le passage du paquebot. Le Costa Concordia est attendu dimanche aux chantiers navals de Gênes (Italie), où il sera démantelé.

Parti de l\'île de Giglio (Italie), le \"Costa Concordia\" doit passer à 25 kilomètres des côtes corses, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 juillet 2014.
Parti de l'île de Giglio (Italie), le "Costa Concordia" doit passer à 25 kilomètres des côtes corses, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 juillet 2014. ( FRANCE 2)