Cet article date de plus d'un an.

Nantes : une enquête ouverte après une explosion d'origine criminelle devant une mairie annexe

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Nantes : une enquête ouverte après une explosion d'origine criminelle devant une mairie annexe
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 décembre, une explosion a eu lieu devant une mairie annexe à Nantes (Loire-Atlantique). Un acte criminel qui n'a fait aucun blessé. 

Que s'est-il passé à Nantes (Loire-Atlantique) ? Mardi 17 décembre, pendant la nuit, une explosion s'est produite devant une mairie annexe sans faire de blessés. D'une porte automatique, il ne reste que des débris. Soufflé par l'explosion, un morceau brisé gît sur le sol. Quelques mètres plus loin, devant cette petite maison de quartier, des voisins sont venus observer les dégâts. Tous ont entendu l'explosion. "On a entendu un gros boum et on a senti quelque chose. J'ai été réveillée. Je me suis dit : 'C'est quoi ça ?'", confie une riveraine.

"Impunité zéro"

La maire de la ville a évoqué la piste d'un acte criminel, même si la nature de l'explosif n'est pas encore connue. "Évidemment, ce qui s'est produit est extrêmement grave. C'est la maison commune des Nantais qui est attaquée, c'est un des éléments, un des symboles de la République (...) dans ces cas-là, évidemment que la ligne de réponse, ça doit être l'impunité zéro", lâche l'édile, Johanna Rolland, interpellant au passage Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Nantes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.