Mulhouse : un cimetière musulman vandalisé, une enquête ouverte par la police

Des visiteurs ont découvert samedi matin des dizaines de tombes vandalisées. "On ne peut pas accepter qu'on commette ce genre d'actes", a déclaré la maire de Mulhouse, Michèle Lutz, qui s'est rendue sur place pour condamner les faits.

Article rédigé par
Avec France Bleu Alsace - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mulhouse (Haut-Rhin). (GOOGLE MAPS)

Plusieurs dizaines de tombes ont été vandalisées au carré musulman du cimetière de Mulhouse (Haut-Rhin), rapporte samedi 11 décembre France Bleu Alsace. Une enquête a été ouverte par la police de Mulhouse.

Ce sont des visiteurs qui ont découvert ces dizaines de tombes vandalisées samedi. Des pots de fleurs ont été renversés, des plantes ont été arrachées et des ornements déplacés. "C'était catastrophique. Il y avait des pots de fleurs partout, des petites statues déplacées. Je n'ai pas les mots", raconte Mohammed, l'un des premiers visiteurs à avoir prévenu la police et les élus, après avoir pris des photos des dégats.

"On ne touche pas à ce genre de symboles"

"On ne peut pas accepter qu'on commette ce genre d'actes", a déclaré la maire de la ville, Michèle Lutz, qui s'est rendue sur place pour condamner les faits. "On ne peut pas parler de profanation. On est dans un acte isolé de méfaits et de bêtise. Mais c'est suffisamment grave. On ne touche pas à ce genre de symboles", a-t-elle ajouté.

Sous le choc, une trentaine de personnes de la communauté musulmane s'est réunie au cimetière pour nettoyer les dégats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.