Cet article date de plus de deux ans.

Moselle : un homme soupçonné d'avoir tué une femme de 65 ans qui lui annonçait une rupture a été placé en garde à vue

Le corps et le visage de la victime présentaient des traces de coups. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La commune de Kanfen en Moselle.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Une femme de 65 ans a été retrouvée morte lundi 27 mai au soir à son domicile de Kanfen (Moselle), a appris franceinfo auprès de la gendarmerie nationale. Son compagnon, qui n'aurait pas supporté qu'elle lui annonce son intention de le quitter, a été arrêté à proximité peu de temps après. Il fait office de principal suspect.

Des traces de coups sur le corps et le visage

Les gendarmes ont été appelés lundi soir par le fils de la victime. Au téléphone, ce dernier se dit "très inquiet" de ne plus avoir de nouvelles de sa mère, alors qu'il sait qu'elle a prévu de se séparer de son compagnon, et qu'elle devait lui annoncer. Elle demeure injoignable. Les gendarmes se rendent alors à son domicile, où ils découvrent le corps sans vie de la sexagénaire, qui présente des traces de coups.

Le compagnon de la victime, âgé de 73 ans, est interpellé, peu après, dans le secteur, par les gendarmes. Il a été placé en garde à vue. La gendarmerie de Thionville est en charge de l'enquête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.