Mireille Knoll : deux suspects mis en examen

Le corps de Mireille Knoll, cette femme de 85 ans qui avait échappé à la rafle du Vel' d'Hiv', a été retrouvé en partie carbonisé dans son appartement, vendredi 23 mars. La justice a qualifié ce meurtre d'homicide volontaire à caractère antisémite. Deux hommes ont été mis en examen.

France 3

Une fenêtre noircie aux volets tirés. C'est ici, vendredi 23 mars, que le corps de Mireille Knoll est retrouvé en partie calciné, lardé de coups de couteau. Un meurtre antisémite qui révolte les habitants et voisins de son quartier. Mireille Knoll avait 85 ans. De confession juive, elle était une rescapée de la Shoah. Ses deux agresseurs supposés ont été mis en examen pour homicide volontaire à caractère antisémite. Le premier, âgé de 21 ans, avait été poursuivi pour des vols avec violences ; le second est un de ses propres voisins, connu pour des affaires de viols et agressions sexuelles.

Emmanuel Macron dénonce un "crime épouvantable"

Un meurtre qui provoque une très vive émotion au sein de la communauté juive et dans la classe politique. Emmanuel Macron a dénoncé cette nuit un "crime épouvantable". "S'attaquer à un juif, c'est s'attaquer à la France", écrit-il. Et ce matin, c'est le délégué général de la République en marche, Christophe Castaner, qui déplore un antisémitisme banalisé et quotidien. La République en marche appelle à rejoindre la marche blanche organisée mercredi en hommage à l'octogénaire assassinée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux suspects ont été mis en examen pour \"homicide volontaire\" à caractère antisémite et écroués dans l\'enquête sur le meurtre de Mireille Knoll à Paris, le 27 mars 2018.
Deux suspects ont été mis en examen pour "homicide volontaire" à caractère antisémite et écroués dans l'enquête sur le meurtre de Mireille Knoll à Paris, le 27 mars 2018. (DR)