Mort de Clément Méric : trois skinheads jugés

Clément Méric avait 18 ans, était militant antifasciste et est mort en juin 2013 à Paris. Il a été victime de trois skinheads dont le procès s'ouvre mardi 4 septembre.

France 3

Son visage a longtemps fait la une de l'actualité. Clément Méric, 18 ans, était un étudiant antifasciste tué lors d'une bagarre à Paris. Tout est parti d'une rencontre fortuite dans un magasin entre deux bandes rivales : d'un côté des militants de l'extrême gauche, de l'autre un groupe de skinheads. Après des invectives, une rixe éclate. Clément Méric est frappé à plusieurs reprises. Il décédera quelques heures plus tard. Sa mort en juin 2013 avait suscité un vif émoi.

Repenti ?

Les trois hommes qui comparaissent mardi 4 septembre étaient proches des groupuscules d'extrême droite. Si la préméditation a été écartée, l'un des enjeux du procès sera de déterminer s'il y a eu usage d'une arme, notamment d'un poing américain. Les récits se contredisent. Esteban Morillo a reconnu avoir frappé Clément Méric. Il se présente maintenant comme un repenti, une stratégie selon les amis de la victime. Les deux principaux accusés encourent jusqu'à vingt ans de réclusion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Clément Méric.
Clément Méric. (COMITE POUR CLEMENT)