Calais : que sait-on du meurtrier présumé de Chloé ?

Deux jours après le meurtre de la fillette à Calais, l'enquête progresse, notamment concernant le profil du tueur présumé. Le point avec France 3.

FRANCE 3

Le meurtrier présumé de la petite Chloé, neuf ans, violée et tuée mercredi 15 avril, connaissait bien la ville de Calais (Pas-de-Calais) où se sont déroulés les faits. Il y a vécu en 2009, année durant laquelle il a été l'auteur de plusieurs agressions graves. "On a peut-être vu ce gars sans savoir ce qu'il était capable de commettre", s'émeut un habitant du quartier où Zbigniew Huminski, Polonais de 38 ans, a vécu.

Des pulsions violentes

En 2010, ce récidiviste est condamné à six ans de prison. "C'est plus quelqu'un qui répond à des impulsions, des impulsions de violence sur fond d'alcoolisme. Il n'y a pas chez lui une perversion extrême comme on peut le voir chez certains pédophiles ou pervers sexuels. Ça répond plus à des pulsions violentes", commente Me Philippe Joos, avocat des parties civiles en 2010. Jeudi 16 avril, 5 000 personnes s'étaient rassemblées pour rendre hommage à Chloé. Tous se posent la même question : le drame aurait-il pu être évité ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne tient un portrait de Chloé, tuée à Calais (Pas-de-Calais), lors d\'une marche en hommage à la petite fille, le 16 avril 2015.
Une personne tient un portrait de Chloé, tuée à Calais (Pas-de-Calais), lors d'une marche en hommage à la petite fille, le 16 avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)