VIDEO. Règlements de compte en Corse-du-Sud, l'enquête vise le clan du "petit bar" d'Ajaccio

Trois membres de la bande dite "du petit Bar" à Ajaccio, soupçonnés d'avoir assassiné l'avocat Antoine Sollacaro, ont été incarcérés jeudi.

France 2 - Nicolas Luiset et Christophe La Rocca

Un homme âgé de 24 ans, frère d'un proche du nationaliste François Santoni, a été tué, victime d'un guet-apens vendredi 5 avril à Bonifacio (Corse-du-Sud), ce qui porte à huit le nombre d'homicides sur l'île depuis le début de l'année. Parallèlement, l'enquête sur le meurtre de l'avocat Antoine Sollacaro a clairement progressé ces dernières heures.

Trois membres de la bande dite "du petit Bar" à Ajaccio ont été incarcérés jeudi. Déjà condamnés dans des affaires de banditisme, ils avaient été interpellés samedi 30 mars au terme d'un coup de filet ayant conduit à l'arrestation de 11 personnes au total depuis le 27 mars en Corse et sur le continent. Le 16 octobre 2012, Antoine Sollacaro, qui a défendu notamment Yvan Colonna, condamné pour l'assassinat du préfet Erignac, avait été tué par balles par un commando de deux hommes en moto, au centre d'Ajaccio. Voici le reportage de nos confrères de France 2 à Ajaccio.

Les gendarmes corses devant les lieux du meurtre de Jean-Sébastien Gros, le 5 avril 2013 à Bonifacio (Corse-du-Sud)
Les gendarmes corses devant les lieux du meurtre de Jean-Sébastien Gros, le 5 avril 2013 à Bonifacio (Corse-du-Sud) (PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP)