Cet article date de plus de neuf ans.

Meurtre de l'Ariège : un crime passionnel

La mère de famille poignardée à mort dans la maison familiale de La Bastide-sur-l'Hers (Ariège) a bien été victime de l'ex-petit ami de sa fille de 18 ans. Le jeune homme a avoué lors de sa garde à vue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le suspect, âgé de 19 ans, a été interpellé jeudi en début de soirée près de Pamiers (Ariège), à
une cinquantaine de kilomètres du lieu du meurtre commis mercredi. Les enquêteurs
sont arrivés à lui après avoir réussi à interroger le fils de la victime, un
adolescent de 16 ans, grièvement blessé, lui aussi à l'arme blanche. Ses
déclarations, bien que confuses en raison de l'état de choc et de la gravité de
ses blessures, sont venues corroborer des relevés de police scientifique et
des déclarations de proches de la famille.

Placé en garde à vue jeudi soir, l'ancien petit ami de la fille de la victime a avoué l'agression vendredi, et a conduit les enquêteurs jusqu'à l'arme du crime, qu'il avait dissimulée près du domicile de ses parents. Selon le vice-procureur de Foix, "il supportait très mal la rupture avec la jeune fille, survenue il y a un mois ".

C'est le père de famille, un
ouvrier EDF, qui avait découvert le corps sans vie de son épouse et le corps
ensanglanté de son fils, mercredi soir vers 22h, dans la maison de ce paisible
village des environ de Foix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.