Cet article date de plus de trois ans.

Meurtre de Kévin à Mourmelon : un mineur et la petite amie de la victime mis en examen pour assassinat

Kévin a été tué samedi 2 juin dans un parc de Mourmelon-le-Grand et son autopsie a permis de retrouver "de nombreuses lésions par arme blanche".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La police se trouve devant le domicile d'un suspect du meurtre de Kévin à Mourmelon-le-Grand (Marne), le 4 juin 2018. (MAXPPP)

Un jeune homme de 17 ans, soupçonné d'avoir tué Kévin à Mourmelon-le-Grand, a été mis en examen pour assassinat, a indiqué mercredi 6 juin au soir le procureur de la République de Reims à France Bleu Champagne-Ardenne. La petite amie de Kévin a également été mise en examen pour le même chef. Au cours d'une conférence de presse, le procureur Matthieu Bourrette a précisé que le crime avait été "prémédité et préparé trois à quatre jours avant les faits par le suspect et la petite amie" de la victime.

"Si la participation du jeune garçon semble relativement cernée, celle de la jeune fille et son rôle méritent d'être encore largement précisés. Je ne peux que m'interroger pour savoir si j'ai de nouveaux 'amants diaboliques' ou si j'ai une logique de bras armé avec une tête criminelle", a déclaré le magistrat.

Kévin a été tué samedi 2 juin dans un parc de Mourmelon-le-Grand, une petite commune de la Marne. L'autopsie a permis de retrouver "de nombreuses lésions par arme blanche, témoignant, selon les médecins légistes, d'un acharnement inhabituel, à l'origine de son décès", avait indiqué le parquet un peu plus tôt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.