Cet article date de plus de huit ans.

Marc Machin en garde à vue après une altercation dans une école

Pour une raison inconnue, il se serait emporté dans l'école maternelle de ses beaux-enfants, à Paris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marc Machin, le 20 décembre 2012, après avoir été acquitté du meurtre de Marie-Agnès Bedot. (PIERRE VERDY / AFP)

Marc Machin a de nouveau maille à partir avec la justice. Un an après son acquittement pour un meurtre qu'il n'avait pas commis, il a été placé en garde à vue, mardi 5 novembre. Il est soupçonné d'avoir provoqué un esclandre dans une école parisienne.

Pour des raisons qui restent à éclaircir, Marc Machin se serait emporté dans l'école maternelle de ses beaux-enfants, située dans le 19e arrondissement, où il les avait conduits. Il s'en est notamment pris au directeur, "qui a dû faire appel à la police" pour "le maîtriser", a déclaré une source judiciaire à l'AFP. Il aurait "tenu des propos homophobes" contre le fonctionnaire, qui a déposé plainte.

Marc Machin, 30 ans, avait été condamné en avril dernier à six mois de prison avec sursis pour recel de vol de téléphone portable et violences par le tribunal correctionnel de Paris. "Je me dois de mettre un point d'honneur à ne plus refaire le moindre écart", avait-il déclaré lors de son procès en correctionnelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.