Malaise du syndicat Synergie après la remise en liberté d'un homme suspecté d'être à l'origine de la mort d'un policier

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les faits remontent à décembre 2009. Ce jour là, à Montévrain en Seine et Marne, un policier de 51 ans est tué au cours d'une intervention pour un cambriolage. Le fonctionnaire est renversé par le 4*4 des malfaiteurs dans le garage de la maison qui vient d'être visitée.

Après enquête, la police finit par mettre la main sur l'un des hommes suspectés du vol. Mise en examen pour meutre, l'individu était depuis en prévention préventive. Or, dans un arrêt rendu par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris, la justice vient de décider de le remettre en liberté sous controle judiciaire.

Dans un communiqué, le syndicat Synergie dit avoir appris "avec stupeur" la nouvelle. Il explique qu'il avait fallu deux mois de traque pour interpeller l'homme en question. Ce dernier se sachant toujours selon le syndicat, identifié et recherché.  Enfin, Synergie tient à exprimer, "le pronfond écoeurement de tous les policiers qui prennent des risques quotidiennement".