Maine-et-Loire : des châtelains américains contre un projet d'éoliennes

Après avoir rénové leur domaine, les propriétaires d'un château dans le Maine-et-Loire ont décidé de vendre à perte à cause d'un projet éolien dans la commune.

FRANCE 3

En 2016, un couple d'Américains achète pour 500 000 € un domaine en ruine : le château de Falloux. Ils se lancent alors dans des travaux de rénovation durant trois ans. À l'issue du chantier, le tableau était presque parfait s'il n'y avait pas eu un projet d'éoliennes dans le village de Bourg-d'Iré (Maine-et-Loire). En 2016, sollicitée par les propriétaires, la commune avait voté contre l'installation de ces dispositifs.

Une vente à perte

Mais le projet n'a pas été abandonné pour autant et le couple de châtelains a décidé de mettre son domaine en vente à perte pour 3,5 millions d'euros. "À chaque fois qu'ils font des événements, comme un mariage, ça fait marcher non seulement un traiteur, un boulanger, derrière des fournisseurs (...), tous ceux a qui on peut faire appel en prestation de service", estime la 4e adjointe à Bourg-d'Iré (Maine-et-Loire) Sonia Renault. Très investis dans la vie locale, les Américains n'excluent pas complètement de rester si le projet était finalement rejeté par les communes environnantes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Après avoir rénové leur domaine, les propriétaires d\'un château dans le Maine-et-Loire ont décidé de vendre à perte à cause d\'un projet éolien dans la commune.
Après avoir rénové leur domaine, les propriétaires d'un château dans le Maine-et-Loire ont décidé de vendre à perte à cause d'un projet éolien dans la commune. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)