Lyon : une jeune fille kidnappée puis relâchée en échange de 6 millions d'euros

Dans la soirée du 8 février, à Lyon (Rhône), une jeune femme a été kidnappée et retrouvée dans l'Ain quelques heures plus tard. Son père, convoyeur de fonds, a dû livrer le contenu de son camion pour que les malfaiteurs libèrent sa fille. Leur butin s'élève à environ 6 millions d'euros.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une jeune femme de 21 ans a été kidnappée hier, jeudi 8 février, et libérée quelques heures plus tard suite au paiement d'une importante rançon. La journaliste Bérengère Bourgeot revient en détail sur cette histoire. Elle raconte : "Le 8 février, aux alentours de 19h30, la jeune femme, une étudiante de 21 ans, a été enlevée dans son domicile de Lyon (Rhône) par deux faux plombiers. Les malfaiteurs étaient visiblement bien renseignés puisqu'ils savaient que le père de la jeune fille, domicilié à Annemasse, en Haute-Savoie, était convoyeur de fonds pour une société suisse."

Un butin de 6 millions d'euros

Une importante rançon a été versée aux malfaiteurs, toujours en fuite ce vendredi 9 février. La journaliste poursuit :  "La jeune fille, séquestrée, a été retrouvée vers 22 heures à Tramoyes, dans l'Ain, entre Lyon et Genève, par la gendarmerie. Elle a été libérée en l'échange d'une rançon." Le butin est considérable. Bérengère Bourgeot exlique : "Selon nos confrères d'Europe 1, qui ont révélé l'affaire, le père aurait livré le contenu de son camion sur le canton de Vaud, en Suisse. La somme s'élèverait à 8 millions de francs suisses, soit environ 6 millions d'euros. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon. A la mi-journée, les braqueurs sont toujours en fuite."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un convoyeur de fonds lors d\'une manifestation à Paris, le 10 décembre 2007.
Un convoyeur de fonds lors d'une manifestation à Paris, le 10 décembre 2007. (BERTRAND GUAY / AFP)