Cet article date de plus de trois ans.

Lyon : un homme, suivi pour des troubles psychiatriques, tente d'étrangler une militaire de l'opération Sentinelle

Un homme, suivi pour des troubles psychiatriques, a tenté d'étrangler une militaire de l'opération Sentinelle sur la place d'Arsonval dans le 3e arrondissement de Lyon. Après avoir été interpellé, l'individu a été placé en hôpital psychiatrique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un militaire de l'opération Sentinelle à Lyon. (Photo d'illustration) (?NICOLAS LIPONNE/WOSTOK PRESS / MAXPPP)

Un homme âgé de 50 ans, suivi pour des troubles psychiatriques, a tenté mardi 23 août dans la soirée d'étrangler une militaire de l'opération Sentinelle à Lyon, selon les informations recueillies par franceinfo confirmant une information du Parisien.

L'homme a été placé en hôpital psychiatrique

Vers 22h mardi soir, place d'Arsonval dans le 3e arrondissement, l'homme a bondi sur la femme soldat et a tenté de l'étrangler. Cette dernière a réussi à maintenir son agresseur à distance. La police a ensuite interpellé l'individu, qui a depuis été placé en hôpital psychiatrique pour soins.

Des ordonnances médicales ont été retrouvées sur lui. Et son dossier fait état d'antécédants psychiatriques. Il n'est pas connu des services de police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.