Lourdes : une personne blessée lors d'une prise d'otages par un forcené

L'ex-conjointe de cet ancien militaire a été touchée par un tir à la hanche, mardi. Mais son pronostic vital n'est pas engagé. 

Un homme est retranché dans un logement à Lourdes, le 23 avril 2019. 
Un homme est retranché dans un logement à Lourdes, le 23 avril 2019.  (MAXPPP)

Un homme a pris trois personnes en otage pendant plusieurs heures, mardi 22 avril, à Lourdes (Hautes-Pyrénées). Cet ancien militaire était retranché dans la maison de son ex-compagne depuis la fin de la matinée. Il a été maîtrisé par les équipes du Raid de Toulouse peu avant 17 heures. 

Âgé d'une cinquantaine d'années, l'individu était "connu de la justice pour des précédents vis-à-vis de son ex-conjointe", a précisé le procureur de la République de Tarbes. Il avait été condamné à trois reprises pour des violences sur celle-ci.  Le couple était séparé depuis plusieurs années.

Plusieurs coups de feu

La femme a été blessée à la hanche par un tir. Mais son pronostic vital n'est pas engagé "à ce stade" selon le procureur. Ses parents avaient été libérés plus tôt dans l'après-midi sains et saufs.

L'homme avait tiré plusieurs coups de feu vers l'extérieur plus tôt dans la journée, selon la préfecture, avec un fusil à pompe. L'ancienne compagne prise en otage avait déjà déposé plainte contre le forcené, en octobre 2017, pour dégradations, et en décembre 2017, pour séquestration et menaces de mort. Il avait ainsi interdiction de se rendre à Lourdes, selon les informations de France 3.