Cet article date de plus de neuf ans.

Les neuf militants de Greenpeace de la centrale de Nogent déférés

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les neuf militants de Greenpeace qui s'étaient introduits dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Marne ont été déférés ce matin au parquet de Troyes. Ils étaient jusqu'ici restés en garde à vue.

Ils seront convoqués devant le tribunal correctionnel le 20 janvier et devraient répondre de violation de locaux professionnels et de dégradation, destruction de biens d'utilité publique en réunion, selon le procureur de Troyes. Cinq d'entre eux comparaîtront aussi pour avoir refusé de se soumettre aux tests ADN. Le parquet a requis leur placement sous contrôle judiciaire, mais pas de détention.

Les deux militants qui se sont introduits dans la centrale de Cruas étaient pour leur part toujours en garde à vue ce matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.