Le Mans : une mère de famille interpellée après avoir frappé et menacé de mort son jeune fils

Cette femme a donné des coups de pieds et a traîné au sol son fils âgé de 8 ans mardi, dans une rue du centre-ville du Mans.

Le Mans (Sarthe).
Le Mans (Sarthe). (CAPTURE D'ÉCRAN / GOOGLE MAPS)

Une jeune femme de 26  ans a été interpellée et placée en garde à vue mardi soir après avoir frappé en plein milieu de la rue son fils de 8 ans au Mans, rapporte France Bleu Maine. Elle est convoquée le 18 décembre au tribunal pour violences volontaires sur son enfant, a indiqué à franceinfo une source policière.

En fin d'après-midi mardi, des passants voient au beau milieu d'une rue du centre-ville un petit garçon de 8 ans, pieds nus, qui se plaint à sa mère d'avoir mal et de ne pas pouvoir avancer plus vite. Sa mère, excédée, lui hurle dessus, lui donne des coups de pieds aux fesses et aux bas des jambes, des claques derrière la tête, le traîne par terre et menace de le tuer.

La jeune femme interpellée par la police

Choqué et inquiet pour le petit de 8 ans, un passant essaie de calmer la mère. Cela énerve la jeune femme de 26 ans qui continue de hurler. Des passants appellent alors la police. Une patrouille interpelle et place en garde à vue la mère de la famille. Pendant ce temps-là, son fils est examiné aux urgences pédiatriques de l'hôpital du Mans. Les médecins découvrent alors des marques plus anciennes, des bleus sur ses bras. Entendu par les policiers, il prend la défense de sa mère : "C'est parce que je n'avançais pas, parce que je ne suis pas toujours sage." Il est d'abord confié dans l'urgence à son grand-père avant d'être placé.

Quant à sa mère, lors de sa garde à vue, elle reconnaît s'être énervée et avoir frappé son fils, dit le regretter mais nie l'avoir menacé de mort. Des voisins avaient déjà alerté la police sur son cas, avec plusieurs signalements. Elle était par ailleurs déjà suivie par un juge pour enfants. Elle a été relâchée ce jeudi, est convoquée le 18 décembre au tribunal.