Cet article date de plus de huit ans.

Le directeur de l'IUT de Saint-Denis agressé à Paris, après avoir été menacé de mort

Le directeur a été agressé dans Paris, mercredi, quelques jours après avoir reçu des menaces de mort à caractère islamiste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée de l'IUT de Saint-Denis, le 20 mai 2014. (FRANCE 3 ILE-DE-FRANCE)

Le directeur de l'IUT de Saint-Denis, qui avait reçu des menaces de mort à caractère islamiste ces dernières semaines, a été agressé à Paris, mercredi 21 mai, a-t-on appris jeudi auprès de la police. Selon RTL, deux hommes l'ont frappé à coups de poing alors qu'il sortait d'une réunion, dans le 9e arrondissement de la capitale. La victime, choquée, a porté plainte. Un dispositif de protection lui a aussitôt été proposé.

Une enquête préliminaire a été ouverte mardi par le parquet de Bobigny, après des menaces de mort reçues par courrier – une quinzaine de lettres au total – par le directeur de l'IUT, dans un contexte tendu dans cet établissement de Seine-Saint-Denis.

En conflit avec une association accusée de prosélytisme

Ces lettres, dont certaines étaient rédigées en arabe, pourraient "émaner d'un esprit fragile", dans un contexte de "querelles de personnes et syndicales" au sein de l'établissement, avait indiqué mardi une source proche de la présidence de l'université Paris-XIII, à laquelle l'IUT de Saint-Denis est rattaché. 

Le directeur de l'IUT, un des plus importants établissements de ce genre en France, est notamment en conflit avec une association étudiante soupçonnée de prosélytisme, après la découverte d'une salle de prière clandestine dans les locaux de l'établissement. 

"La police enquête. Elle fera, je l'espère, très vite la lumière sur cette affaire", a commenté, mardi, le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.