Cet article date de plus de neuf ans.

La police expulse un nouveau campement de Roms près de Lyon

L'opération a été lancée au petit matin, selon la préfecture du Rhône et les associations. Une centaine de Roms ont été expulsés d'un camp sauvage de Saint-Priest dans le Rhône.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

Un vaste terrain vague de la banlieue lyonnaise, tout près de l'usine Renault Trucls et le parc de Parilly. Des dizaines de voitures de police ont pris position en tout début de matinée. "Ils ont dit : '"vous prenez vos affaires et vous partez ". Là des camions vont venir pour tout détruire " précise Gilberte Renard, militante d'un collectif qui soutient les enfants roms. Les policiers sont arrivés vers 7h30 pendant que les gens dormaient.

Les 114 personnes recensées par les forces de l'ordre ont quitté les lieux et les habitations sont en cours de destruction.

"Ce qui se passe en ce moment c'est pire que sous la droite et Sarkozy, ils ne respectent pas les promesses du candidat Hollande alors qu'ils viennent de faire une réunion interministérielle " déplore un autre militant associatif.

Ce camp sauvage, situé rue des Temps modernes, abrite depuis plusieurs mois quelque 180 Roms. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.