L'agent du fisc tué lors d'un contrôle fiscal va être décoré de la Légion d'honneur à titre posthume, annonce Gabriel Attal

"Nous avons décidé de décerner à Ludovic Montuelle la Légion d'honneur à titre posthume avec la distinction 'Mort au service de la nation'", a précisé le ministre des Comptes publics dans une interview au "Parisien", dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, lors d'un point-presse suivant l'annonce de la mort d'un agent du fisc, à Bullecourt (Pas-de-Calais), le 22 novembre 2022.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

"C'est une attaque contre la République, qui a sidéré les Français et bouleversé les agents des finances publiques qui se disent : 'Ça aurait pu être moi'". Voilà comment Gabriel Attal, le ministre délégué aux Comptes publics, a qualifié dans les colonnes du Parisien, dimanche 27 novembre, la mort d'un agent du fisc tué, six jours plus tôt, à Bullecourt (Pas-de-Calais), lors d'un contrôle fiscal chez un brocanteur. 

L'ancien porte-parole du gouvernement annonce avoir décidé de "décerner à Ludovic Montuelle la Légion d’honneur à titre posthume avec la distinction 'Mort au service de la nation'." Cet homme de 43 ans, chef de brigade de vérification dans le Pas-de-Calais, avait été retrouvé mort "probablement à la suite de coups de couteau", selon le communiqué du parquet d'Arras. "Le mis en cause se serait donné la mort par arme à feu", avait encore précisé le parquet.

Une évolution du cadre de travail de ces agents ? 

Gabriel Attal a, par ailleurs, annoncé "travailler à faire évoluer le cadre de travail des agents." Selon le ministre des Comptes publics, "plusieurs questions" ressortent déjà des échanges avec ces derniers. "Faut-il continuer à se déplacer quand le siège d’une entreprise est un domicile ? Dans quelles conditions de protection ?", détaille-t-il. Le ministre va entamer un travail avec les syndicats sur ce sujet. 

L'agent du fisc s'était rendu, lundi, au domicile du brocanteur de 46 ans, en compagnie d'une inspectrice, "pour effectuer une vérification de la comptabilité".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.