Cet article date de plus de neuf ans.

Karachi: les juges vont enquêter sur des "faits nouveaux" sous la présidence de Chirac

Le parquet de Paris a autorisé les juges chargés du volet financier de l'enquête sur l'attentat de Karachi à enquêter sur une éventuelle corruption liée à des contrats d'armements signés après 1995, Jacques Chirac étant président de la République.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire avaient demandé le 3 novembre de pouvoir enquêter sur des possibles "abus de biens sociaux"  concernant des "faits nouveaux" qui auraient été commis après 1995.

Ils auraient été mis sur cette piste par  Ziad Takieddine, soupçonné d'avoir joué un rôle clé comme intermédiaire dans les contrats signés avec le Pakistan (Agosta) et avec l'Arabie Saoudite (Sawari II). Il aurait mis les juges sur la piste de commissions qui auraient perduré, selon lui, après la victoire de Jacques Chirac à la présidentielle de 1995.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.