Procès du Carlton : troisième et dernier jour pour DSK

Dominique Strauss-Kahn a encore quelques heures pour convaincre le tribunal de son innocence dans l'affaire du Carlton.

FRANCE 2

Accusé de proxénétisme aggravé, Dominique Strauss-Kahn doit depuis deux jours évoquer publiquement sa vie privée. Jeudi 12 février, l'ancien patron du FMI revient à la barre pour la dernière fois cette semaine. "Je dois avoir une sexualité un peu rude", a-t-il été forcé de concéder la veille. Face à lui, Jade, une des prostituées parties civiles. Elle décrit une relation tendue, traumatisante. Pour son avocat, elle ne fait que relater la vérité.

"[...] L'accusation ne vient pas du procureur, mais des parties civiles"

À Washington, Dominique Strauss-Kahn est photographié avec Jade, dans son bureau du FMI. "Je ne l'aurais pas accepté, dit-il, si j'avais su que c'était une prostituée", ce qui semble convaincre les avocats des co-prévenus. "Au troisième jour de son audition, Dominique Strauss-Kahn, probablement agacé, rappellera qu'il n'est pas jugé ici pour ses pratiques sexuelles. Seulement, il l'a bien compris [...], l'accusation ne vient pas du procureur, mais des parties civiles", déclare le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dominique Strauss-Kahn devant le tribunal correctionnel de Lille (Nord), pour le procès de l\'affaire dite du Carlton, le 11 février 2015. 
Dominique Strauss-Kahn devant le tribunal correctionnel de Lille (Nord), pour le procès de l'affaire dite du Carlton, le 11 février 2015.  (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO)