Pesticides : une famille porte plainte contre X après la mort d'un viticulteur

La famille d'un viticulteur girondin, décédé en 2012 à cause d'un cancer lié aux pesticides, porte plainte contre X. Les explications de France 3.

FRANCE 3

James Bernard Murat est décédé d'un cancer en 2012. Viticulteur girondin, il a utilisé quotidiennement pendant plus de 40 ans un pesticide contenant de l'arsenic pour ses vignes. Ce lundi 27 avril, sa fille et sa femme portent plainte contre X pour homicide involontaire. Car ce pesticide avait été interdit par le ministère de l'Agriculture en 1973. Mais il aura fallu attendre 2001 pour que ce soit aussi le cas dans les vignes.
"Pour moi, les premiers responsables ce sont les firmes qui ont commercialisé ce produit et qui l'ont mis sur le marché, en sachant pertinemment que c'était un poison et qu'il y avait un danger pour les utilisateurs", témoigne à France 3 Valérie Murat. "La deuxième responsabilité incombe pour moi aux services de l'État qui n'ont pas rempli leur fonction de police sanitaire".

Les indemnités seront reversées

Si elles gagnent, Valérie et sa mère ont prévu de reverser les indemnités à l'institut de lutte contre le cancer et à l'association "Phyto Victimes" qui soutient des centaines d'autres familles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes à Gruissan (Aude).
Des vignes à Gruissan (Aude). (FELIX ALAIN / AFP)