Fausses alertes à la bombe dans des lycées : quel est le profil du jeune homme interpellé ?

Un suspect de 18 ans a été arrêté dans la banlieue de Dijon (Côte d'Or) dans le cadre de l'enquête sur les fausses alertes à la bombe dans des lycées parisiens et lyonnais. Du matériel a été saisi à son domicile.

Le jeune homme était domicilié dans le petit village de Marsannay-le-Bois (Côte d'Or). Il était toujours en garde à vue ce mardi 9 février après avoir été interpellé la veille à son domicile. Son père, qui a assisté à la scène, a été stupéfait par cette intervention de la police. "Ce n’est pas du tout un nuisible, c'est peut-être un révolté, il a peut-être des idées sur la société. (...) De là à dire 'on va mettre une bombe dans un lycée', ce n'est pas du tout son genre", indique-t-il à France 2.

Il aurait fourni le logiciel de brouillage

Les enquêteurs ont saisi son matériel informatique. C'est en travaillant sur les appels anonymes passés aux lycées et sur des messages de revendications postés sur le réseau social Twitter que la police a réussi à remonter vers ce jeune homme. Son adresse IP apparaît dans l'enquête, il est soupçonné d'avoir fourni le logiciel permettant de brouiller l'origine des coups de fil. Le suspect est déjà connu des forces de l'ordre pour une intrusion dans un système informatique. Il conteste les faits pour l'instant.

Le JT
Les autres sujets du JT