Un gérant de kebab qui proposait des menus "AK-47" arrêté pour apologie du terrorisme à Béziers

L'homme, considéré comme une connaissance des frères Merah, faisait l'objet d'une fiche S et d'une enquête du SRPJ de Montpellier, qui a finalement procédé à son interpellation.

Le gérant d\'un kebab de Béziers (Hérault) a été arrêté et placé en garde à vue pour apologie du terrorisme, le 17 septembre 2015.
Le gérant d'un kebab de Béziers (Hérault) a été arrêté et placé en garde à vue pour apologie du terrorisme, le 17 septembre 2015. (GOOGLE MAPS)

Pour ses menus "AK-47", "M-16" ou encore "C4" ou "grenade", le gérant d'un kebab de Béziers (Hérault) a été arrêté et placé en garde à vue pour apologie du terrorisme, rapportent des sources judiciaires jeudi 17 septembre. Le dossier, en l'état, ne devrait toutefois pas être transmis au parquet antiterroriste à Paris.

Le quadragénaire faisait l'objet d'une fiche S et d'une enquête du SRPJ de Montpellier, qui a procédé à son interpellation. Cet homme, considéré comme une connaissance des frères Merah à Toulouse, devrait être déféré devant la justice dans la journée. Il a déjà été condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis pour la détention de 6 kilos de cannabis, de deux fusils d'assaut et d'une arme de poing.

Un fusil découvert

D'après des informations d'Europe 1, l'homme porte régulièrement un tee-shirt avec l'inscription "Daesh" écrite en arabe, autre nom du groupe Etat islamique. En outre, il se promènerait avec une cartouchière vide et aurait accroché des répliques d’armes aux murs de son établissement. Un fusil a également été découvert à son domicile après son interpellation devant son snack, sur l'allée Paul-Riquet à Béziers.