Cet article date de plus de sept ans.

Affaire Zeitouni : le passager à son tour mis en examen

Claude Khayat était dans le véhicule qui a fauché la jeune Israélienne à Tel Aviv en 2011. Il est poursuivi pour non-assistance à personne en danger. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La jeune Israélienne Lee Zeitouni, fauchée mortellement en septembre 2011 à Tel Aviv (Israël). (REUTERS)

Il risque cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende. Claude Khayat, le passager du véhicule qui avait fauché la jeune Israélienne Lee Zeitouni, morte à Tel Aviv (Israël) en 2011, a été mis en examen pour non-assistance à personne en péril, jeudi 5 septembre à Paris, deux jours après le conducteur.

Cette affaire avait embarrassé la France et Israël, l'opinion publique israélienne réclamant l'extradition du conducteur, Eric Robic, et de son passager, Claude Khayat, qui avaient réussi à prendre la fuite pour la France. Mais Paris n'extrade jamais ses ressortissants hors de l'Union européenne.

Placé sous contrôle judiciaire, Claude Khayat fait l'objet d'une interdiction de quitter le territoire français et d'une interdiction de conduire, ainsi que d'un cautionnement de 30 000 euros. Eric Robic a été mis en examen mardi pour homicide involontaire aggravé - puni de dix ans de prison et 150 000 euros d'amende - et non-assistance à personne en péril, avec interdiction de quitter le territoire, interdiction de conduire et un cautionnement de 200 000 euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.