Jacqueline Sauvage fait finalement appel

Condamnée à dix ans de prison en 2015 pour le meurtre de son mari violent, la femme de 68 a fait appel de son maintien en détention.

France 3

Il y a encore trois jours, ses filles disaient d'elle qu'elle était épuisée de l'acharnement judiciaire à son encontre, qu'elle ne croyait plus en la justice. Mais finalement, Jacqueline Sauvage a décidé de faire appel du rejet de sa demande de libération conditionnelle. Pour la comédienne Eva Darlan, à la tête d'un comité de soutien, "elle a été terrassée par le jugement qui la maintenait en prison, d'une cruauté inouïe. Et puis, elle s'est relevée et elle a réfléchi."

Grâce partielle

Jacqueline Sauvage a été condamnée à deux reprises à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari violent. Elle est soutenue par plusieurs associations, et une partie importante de l'opinion publique. François Hollande a même accepté de lui accorder une grâce partielle, ouvrant la voie à une libération conditionnelle, qui a été refusée le 12 août dernier. Cette grand-mère de 68 ans va tenter de convaincre les juges de la laisser purger sa peine hors de la prison, via un bracelet électronique.

Le JT
Les autres sujets du JT