Cet article date de plus de quatre ans.

Justice : Jacqueline Sauvage fait appel de son maintien en détention

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : Jacqueline Sauvage fait appel de son maintien en détention
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sa libération conditionnelle a été refusée il y a dix jours. Elle purge une peine de dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent et incestueux.

Après des jours d'incertitude, Jacqueline Sauvage a finalement décidé de se battre. Depuis sa cellule où elle purge une peine de dix ans de prison pour avoir tué son mari violent et incestueux, elle fait appel du rejet de sa libération conditionnelle. Un choix soutenu par son comité de soutien, mené par la comédienne Eva Darlan. C'est un énième rebondissement dans l'affaire de cette femme de 68 ans, qui a "payé toute sa vie, et qui a déjà fait presque quatre ans de prison", témoigne sa fille Sylvie.

La grâce présidentielle

Le 18 août, Jacqueline Sauvage ne voulait plus faire appel, "épuisée de l'acharnement judiciaire à son encontre", exprimaient ses avocates. Devenue un symbole des violences faites aux femmes, elle est soutenue par de nombreuses voix, personnalités comme anonymes. Le président Hollande lui a même accordé une grâce partielle. Une pétition demandant sa libération immédiate a recueilli pour l'instant plus de 235 000 signatures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.