Fraude : trois casinos Partouche ciblés par une enquête

Soupçonnés de n'avoir déclaré qu'une petite partie des sommes jouées lors de certaines parties de poker, trois casinos Partouche du sud de la France sont ciblés par une enquête.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Trois établissements du groupe Partouche ont été perquisitionnés ce week-end. Parmi eux, un casino situé à Bandol, dans le Var. La police soupçonne les salons privés de ces casinos d'avoir été le théâtre de pratiques illégales. Les enquêteurs pensent qu'il s'y déroulait depuis plusieurs mois des parties de poker au cours desquelles le montant joué était vingt fois supérieur au montant déclaré officiellement au fisc.

Trois directeurs de casino en garde à vue

Six personnes ont été placées en garde à vue le samedi 10 mars dernier : trois directeurs de casinos Partouche et trois personnes soupçonnées d'avoir joué les intermédiaires entre les joueurs et les organisateurs. Tous devront maintenant répondre de blanchiment de fraude fiscale, tenue illicite d'une maison de jeux et hasard et abus de bien social. La fermeture administrative des casinos de Cannes (Alpes-Maritimes), Bandol et La Grande-Motte (Hérault) a été demandée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un croupier du casino Le Palm Beach de Cannes (Alpes-Maritimes), propriété du groupe Partouche. Ce dernier fait face à des créanciers qui refusent de renégocier sa dette, forçant le groupe à demander une procédure de sauvegarde.
Un croupier du casino Le Palm Beach de Cannes (Alpes-Maritimes), propriété du groupe Partouche. Ce dernier fait face à des créanciers qui refusent de renégocier sa dette, forçant le groupe à demander une procédure de sauvegarde. (MAXPPP)