"J'en ai marre des gens comme vous, moi je vote le RN" : un automobiliste profère des insultes racistes et percute un chauffeur de bus dans le Val-de-Marne

L'automobiliste, qui refusait de partir d'une place réservée aux bus scolaires devant une école maternelle, a délibérément percuté le chauffeur de bus au niveau des jambes.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'enquête est confiée au commissariat de L'Haÿ-les-Roses. (JEAN-MARC BARRERE / HANS LUCAS via AFP)

Un chauffeur de bus en service pour le ramassage scolaire à Thiais (Val-de-Marne) a été victime de menaces de mort et d'insultes racistes mardi 25 juin de la part d'un automobiliste qui refusait de partir d'une place réservée aux bus scolaires devant une école maternelle, a appris franceinfo, mercredi 26 jun, de source policière confirmé par le parquet de Créteil qui a ouvert une enquête en flagrance.

Vers 8h30 mardi, l'automobiliste était stationné sur l'emplacement réservé aux bus scolaires, il a refusé de partir à la demande du chauffeur de bus. Le ton est monté et l'automobiliste a alors tenu ces propos : "J'en ai marre des gens comme vous, bougnoules et renois, moi je vote RN, je vais te tuer, je vais te massacrer, je vais vous éradiquer." 

A la suite de quoi, selon une source policière confirmée par le parquet de Créteil, l'automobiliste est remonté dans sa voiture avant de percuter délibérément le chauffeur de bus au niveau des jambes, il a été légèrement blessé et admis aux urgences de l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. Le chauffeur a pris la fuite et n'a pour l'heure pas été identifié.

L'enquête confiée au commissariat de L'Haÿ-les-Roses est ouverte pour "menace de mort réitérée, commise en raison de la race, l'ethnie, la nation ou la religion" et "violence aggravée par deux circonstances suivie d'incapacité n'excédant pas 8 jours", précise le parquet joint par franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.