Cet article date de plus de huit ans.

Isère : la gendarmerie à la recherche d'un tueur armé

Elle a lancé un appel à témoin pour un jeune homme de 25 ans, mince, teint blanc, yeux bleu-gris, cheveux courts châtains foncés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sur les lieux du meurtre, à La Sône (Isère), le 14 octobre 2013. (MAXPPP)

La gendarmerie a lancé un appel un témoin, mercredi 16 octobre à La Sône (Isère). Elle recherche un homme de 25 ans, suspecté d'avoir tué son beau-père dans ce petit village du Vercors.

Que s'est-il passé ?

Lundi 14 octobre vers 21h30, au domicile familial, Giovanni Nativel a asséné des coups de hache à son beau-père. Il a ensuite abattu l'homme de 37 ans d'un coup de fusil en pleine tête.

"Son beau-père lui reprochait son oisiveté. C'était une source de dispute fréquente", selon le procureur de Grenoble. Le jeune homme, qui a arrêté l'école à 16 ans, ne travaillait pas et passait beaucoup de temps à jouer à des jeux vidéo.

Lundi soir, la discussion est revenue sur le même sujet entre le jeune homme et son beau-père. "Le ton est monté et le garçon lui a porté des coups de hache. Alors que sa mère soignait son mari, il est redescendu avec un fusil", toujours selon le procureur. Le jeune homme n'avait pas d'antécédents psychiatriques connus.

Qui est le meurtrier présumé ?

Giovanni Nativel 1,83 m, mince, teint blanc, yeux bleu-gris, cheveux courts châtains foncés, était vêtu d'un pantalon de survêtement bleu foncé, d'une veste bleue plus claire, de vieilles baskets et d'un sac à dos, selon l'appel à témoins.

Des chiens utilisés pour les recherches ont perdu la trace du suspect sur les rives de l'Isère. Les enquêteurs ne savent pas s'il a mis fin à ses jours ou s'il s'est enfui. Il pourrait être porteur d'un fusil de chasse.

Les enquêteurs demandent à toute personne l'ayant aperçu de contacter la brigade de recherches de Saint-Marcellin au 06.19.45.22.08 (de préférence) ou la brigade territoriale au 04.76.38.00.17.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.